Gratuit : réservation obligatoire par téléphone au 04 77 23 68 77
Conférence dans la bibliothèque du musée à 18h30

De nombreuses expositions organisées à Paris ces dernières années ont mis en valeur la richesse de la peinture scandinave (Danemark, Suède, Norvège) du 19e siècle. Parmi les grands artistes suédois dont le travail rayonne en France, Anders Zorn (1860 – 1920) est sans doute celui qui rencontre le plus de succès. Un grand nombre de peintres suédois font le voyage de la Suède à Paris, participant au bouillonnement de la scène artistique française.

Le musée Joseph Déchelette conserve deux œuvres d’artistes suédois : une œuvre de Johan Olaf Södermark (1790 – 1848) et une œuvre d'Alfred Wahlberg (1834 – 1906). Alors que Södermark est actif lors d’une période où moins de Suédois s’installent en France, Alfred Wahlberg arrive à Paris en 1866. L’École française est pour lui une révélation. Lorsqu’il expose à Stockholm ses toiles peintes en France, cela attire toute une nouvelle génération d’artistes vers Paris.

 

Lors de cette conférence, Vibeke Röstorp, historienne de l’art, mettra en lumière le travail de ces deux artistes en les rattachant à l’histoire culturelle des deux pays.

Docteur en histoire de l’art auprès de l’université de la Sorbonne Paris-IV, Vibeke Röstorp s’intéresse tout particulièrement aux artistes nordiques ayant évolué en France au cours du 19e et 20e siècle. Depuis 2013 et la publication de sa thèse (Le Mythe du Retour, les artistes scandinaves en France de 1889 à 1908,) elle travaille en tant que chercheur indépendant, auteur et commissaire d’expositions. Elle a participé dans de nombreuses expositions en France et en Scandinavie dont Rodin and the Nordic Countries, 2015-2016, musée national de Suède et Ateneum, Helsinki; Allan Österlind de la Suède à la Creuse, 2016, musée Georges Sand, la Châtre; Anders Zorn: le maître de la peinture suédoise, 2017, musée des beaux-arts de la ville de Paris Petit Palais et John Bauer. Vibeke Röstorp est l’auteur d’un livre sur le grand peintre suédois Anders Zorn (1860-1920) et prépare actuellement son prochain livre dédié à Agnes Kjellberg de Frumerie (1869-1937), céramiste et sculpteur.