Après sa participation début 2019 à Muséalies #2 : faces, masques et portraits, Marie-Noëlle Décoret revient au musée de Roanne pour une exposition monographique.

Ses vingt-cinq années de réflexions menées sur la représentation du visage et sur son image, sa perception, son histoire, sa transformation, seront cette fois plus amplement montrées au travers d’une sélection de leurs séries les plus essentielles. Et parmi cette centaine de visages exposés, le portrait d’artiste occupera une place déterminante.

Ce déploiement monographique, d’un travail tout en cohérence du point de vue des thèmes abordés, saura certainement solliciter en outre l’attention du visiteur puisqu’il a su constamment se renouveler du point de vue des formes et surtout des pratiques artistiques multiples qu’il a pu engager (arts graphiques, wall drawing, photographie…)

Moins que la ressemblance au modèle ou à ses cent modèles, c’est cette richesse de possibilités offerte par le portrait et enrichie par une lecture artistique de la différence et par une réinterprétation passionnante de l’histoire des images, que nous propose Marie-Noëlle Décoret.

Visuel : Marie-Noëlle Décoret, Balthazar  |  ©ADAGP, Paris, 2019