Pour commémorer le 60ème anniversaire de la mort de Jean Puy en 1960, le Musée de Pont-Aven et le musée Joseph Déchelette de Roanne, sa ville natale, organisent en 2020 – 2021, une exposition JEAN PUY / AMBROISE VOLLARD centrée sur les relations de l’artiste avec le grand marchand Ambroise Vollard tout au long des vingt années de leur collaboration de 1905 à 1925.

C’est à l’occasion du fameux Salon d’Automne de 1905 que le peintre est remarqué par le marchand Ambroise Vollard : à ce Salon se distinguent ceux que la critique a désignés comme Fauves, en raison de leur usage de couleurs très vives, saturées et d’un dessin simplifié : Matisse, Derain, Vlaminck, Manguin, Camoin et Marquet, mais aussi Van Dongen et Jean Puy. Vollard achète alors tout l’atelier de l’artiste (comme il le fait alors pour Derain et Manguin), et le prend sous contrat pour une vingtaine d’années.

Ambroise Vollard (La Réunion 1866 – Versailles 1939) installé à Paris comme marchand d’art dès le début des années 1890, a été un grand découvreur de talents et s’est intéressé à toute la jeune génération des artistes d’avant-garde comme Gauguin, Redon, Sisley, Pissarro, Mary Cassatt, Van Gogh, Cézanne, Renoir, les Nabis, Picasso et les Fauves. Pour diversifier la production de ses artistes et rendre plus accessible l’art, Vollard développe à partir de 1896 une importante activité d’éditeur d’estampes originales, de petits bronzes, de céramiques en collaboration avec André Metthey et de livres illustrés de bibliophilie.

Outre des centaines de tableaux et de dessins et une trentaine de céramiques, Jean Puy fournit à Vollard toute l’illustration pour Ubu à la guerre (1923) écrit par le marchand lui-même ainsi que des dessins pour des éditions non réalisées entre autre pour Candide de Voltaire. Vollard n’organise dans sa galerie qu’une exposition personnelle de Jean Puy en 1908 mais il le laisse exposer chez ses confrères et le fait figurer dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Les critiques sont positives comme celles d’Apollinaire ou Louis Vauxcelles qui souligne son indépendance de style : « M. Puy ne se répète jamais, […] tout l’intéresse, le nu, la figure, le paysage, la mer et la forêt. Il n’appartient à aucune coterie d’où sa force ».

Pour illustrer la variété de la production de Jean Puy, l’exposition présentera une sélection d’oeuvres ayant appartenues à la galerie Ambroise Vollard et conservées aujourd’hui dans des musées ou des collections privées : portraits, modèles dans l’atelier, figures dans la nature, paysages de Bretagne où il séjournait régulièrement, du Midi ou de sa région natale, natures mortes, céramiques, oeuvres graphiques en relation avec des tableaux ou en illustrations pour des livres. Pour des raisons de conservation, la sélection des oeuvres graphiques sera différente dans les deux musées.

Comité scientifique :

Estelle Guille des Buttes, Directrice des musées de CCA, Conservatrice en chef du Musée de Pont-Aven et du Musée de la Pêche à Concarneau
Nathalie Pierron, Directrice du musée Joseph Déchelette à Roanne
Claude Allemand, Conservateur général honoraire du patrimoine
Eric Moinet, Conservateur général du patrimoine
Les Amis de Jean Puy

Commissariat:

Claude Allemand, Conservateur général honoraire du patrimoine
Eric Moinet, Conservateur général du patrimoine

Un catalogue illustré sera publié.